Conditions d'accès

Vous souhaitez entamer des études d’enseignement supérieur ?

Quelles sont les conditions générales ? Y a-t-il d'autres conditions particulières ? Suivez le guide :

  1. Vous devez être titulaire du certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  2. Vous devez apporter la preuve de votre maitrise suffisante de la langue française si vous ne détenez pas un diplôme, titre ou certificat (de l’enseignement secondaire supérieur ou de l’enseignement supérieur) délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles
  3. Si vous souhaitez vous inscrire dans certaines filières, vous devez satisfaire à des conditions supplémentaires

01/ Vous devez être titulaire du certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Si vous possédez un certificat d’enseignement secondaire supérieur délivré par la Communauté flamande ou la Communauté germanophone, celui-ci est valable également.

  • Vous avez obtenu à l’étranger un diplôme d’enseignement secondaire supérieur ?

Vous devez alors obtenir une décision d’équivalence à ce diplôme délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous attirons votre attention sur les délais d’introduction à respecter. Si la décision d’équivalence que vous détenez limite l’accès à l’enseignement supérieur, vous pouvez présenter le diplôme d’aptitude à accéder à l’enseignement supérieur (DAES) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Que faire si vous n’êtes pas en possession d’un de ces titres d’accès ? Vous pouvez accéder au 1er cycle de l’enseignement supérieur :

    • en obtenant préalablement un CESS, via la réussite de l’examen du jury central de la Communauté française ou celle d’une formation dispensée dans l’enseignement secondaire de promotion sociale : voir http://www.enseignement.be/index.php?page=27359 et rechercher « humanités générales »

    • en réussissant un examen d’admission à l’enseignement supérieur (attention, l’attestation de réussite à cet examen n'est pas équivalente au CESS et n’offre pas les mêmes droits notamment en terme d’emploi), à savoir :

      • soit un des examens d’admission organisés par les établissements d'enseignement supérieur. L’examen d’admission à l’enseignement supérieur de premier cycle est notamment organisé par l’ULB, l’UCL, l’ULg et l’UMONS. Pour la rentrée 2016-2017, nous vous invitons à prendre des renseignements sur les sites web des différentes institutions qui l’organisent et à vérifier, auprès du service des inscriptions de l’établissement dans lequel vous comptez vous inscrire, les conditions dans lesquelles vous pouvez introduire une demande d’admission.
      • soit l’examen d’admission donnant spécifiquement accès aux études d’assistant ou de conseiller social organisé par les hautes écoles qui dispensent cette formation.
      • soit l’examen d’admission donnant spécifiquement accès à l’enseignement supérieur paramédical organisé par le jury paramédical A1 de la Communauté française (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). La réussite de cet examen donne accès aux études supérieures de type court paramédical de soins-infirmiers et sages-femmes.
      • soit, si vous souhaitez entamer des études dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, vous pouvez présenter une des épreuves d’admission de l’enseignement de promotion sociale dans l’établissement dans lequel vous souhaitez vous inscrire.
         
    • en entamant une démarche de valorisation des acquis de l’expérience (VAE), un jury évaluera vos années d’expérience professionnelle et personnelle (minimum 5 années) et vous donnera, le cas échéant, accès au bachelier.


02/ Si vous ne détenez pas un diplôme, titre ou certificat (de l’enseignement secondaire supérieur ou de l’enseignement supérieur) délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous devez apporter la preuve de votre maitrise suffisante de la langue française : 

  • soit en justifiant d’un diplôme, titre ou certificat non délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais reconnu par elle comme apportant cette preuve de maitrise suffisante,
  • soit en réussissant les épreuves d’admission à l’enseignement supérieur (voir ci-dessus), 
  • soit en réussissant « un examen de maitrise de la langue française ».


03/ Si vous souhaitez vous inscrire dans certaines filières, vous devez satisfaire à des conditions supplémentaires

  • Vous voulez vous inscrire dans une école supérieure des arts ?

    Même si vous disposez d’un CESS, vous devrez présenter, avant le 21 septembre, une épreuve d’admission organisée dans l’école supérieure des arts dans laquelle vous souhaitez vous inscrire. Pour les filières non pédagogiques de l’enseignement supérieur artistique, vous ne devrez pas nécessairement faire la preuve de votre maitrise de la langue française.

  • Vous voulez vous inscrire en sciences de l’ingénieur ?

    Vous devez avoir préalablement réussi l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur organisé par les universités. Et, si vous n’avez pas votre CESS, vous devez présenter préalablement l’examen d’admission (voir ci-dessus).

  • Vous souhaitez vous inscrire aux études de 1er cycle en sciences médicales ou dentaires ?

    D’une part, vous devez justifier d'une attestation de participation effective au test d'orientation du secteur de la santé. Ce test, organisé deux fois par an, en juillet et en septembre, est obligatoire pour pouvoir s’inscrire, mais non contraignant. D’autre part, à partir de l’année académique 2015-2016, l’étudiant qui a acquis au moins 45 des 60 premiers crédits du programme d'études de 1er cycle doit impérativement présenter un concours à la fin de la 1re année du 1er cycle en médecine et en dentisterie et être classé en ordre utile pour pouvoir poursuivre son cursus. La délivrance des « attestations d’accès à la suite du programme du cycle » à des étudiants non résidents dont il est question ci-dessous est soumise à une limitation de 30 % du nombre d’attestations autorisé par université concernée.

  • L’accès à certains cursus est aussi limité :

    • à l’université : en médecine, en sciences dentaires, en kinésithérapie et réadaptation, en médecine vétérinaire, ou en sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie ; 
    • en haute école : en kinésithérapie, en logopédie et en audiologie.

  • Vous souhaitez vous inscrire dans le 1er cycle d’un de ces cursus visés par le décret du 16 juin 2006 dit « décret non-résidents » ?

    L’étudiant qui n’est pas « résident » au sens de l’article 1er du décret du 16 juin 2006 régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur est soumis à une procédure d’inscription particulière et à un système de contingentement lorsqu’il souhaite s’inscrire pour la première fois en Fédération Wallonie-Bruxelles aux études de 1er cycle. Nous vous invitons à consulter le site web de l’institution dans laquelle vous souhaitez vous inscrire afin d’obtenir toutes les informations utiles à cette procédure particulière.

 

Actualités

Etudes suppérieures