© J. Jottard

La commission de l’enseignement supérieur inclusif (CESI)

L'enseignement inclusif met en œuvre des dispositifs permettant de supprimer ou de réduire les barrières matérielles, pédagogiques, culturelles, sociales et psychologiques rencontrées lors de l'accès aux études, au cours des études et à l'insertion socioprofessionnelle.

Le décret du 30 janvier 2014, qui définit l'enseignement inclusif, a créé une commission, la CESI, accueillie par l'ARES.

La CESI a pour mission d'harmoniser les mesures de mise en œuvre du décret : elle veille à ce que les dispositions soient intégrées de la même manière dans chaque établissement d’enseignement supérieur.

Dans cette optique, elle détermine notamment les modalités d'introduction de la demande d'aménagements par l’étudiant bénéficiaire et se prononce sur leur caractère raisonnable.

Elle statue sur les recours introduits en cas de décision défavorable des autorités académiques ou en cas de désaccord sur les modifications du plan d'accompagnement individualisé.

Elle approuve le contenu des actions d'information et de sensibilisation organisées à destination des établissements d'enseignement supérieur et réalise un inventaire des bonnes pratiques.

Enfin, elle élabore un outil d'analyse statistique, évalue les dispositifs mis en place par les établissements et mène une réflexion sur leur harmonisation.

 

Présidence : Nicole Bardaxoglou, Haute école libre de Bruxelles

Personne(s) de contact ARES : 

  • Marie-Pierre Nicolas - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Rachel Vandewynckel - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Actualités